CARTE. Législatives 2024 en Saône-et-Loire : les candidats RN en tête dans les cinq circonscriptions, découvrez les résultats définitifs

, CARTE. Législatives 2024 en Saône-et-Loire : les candidats RN en tête dans les cinq circonscriptions, découvrez les résultats définitifs
, CARTE. Législatives 2024 en Saône-et-Loire : les candidats RN en tête dans les cinq circonscriptions, découvrez les résultats définitifs

Grand chelem pour les candidats du RN et ses alliés, en tête dans les cinq circonscriptions de Saône-et-Loire . Découvrez les résultats dans chacune circo, que ce soit à Chalon-sur-Saône, Mâcon, Autun, Montceau-les-Mines, le Creusot, Louhans ou encore Paray-le-Monial.

Dans le département, les résultats définitifs donnent le Rassemblement national largement gagnant de ce premier tour des législatives anticipées. Les candidats RN arrivent en tête dans chacune des cinq circonscriptions. Le détail plus bas dans cet article.

La Saône-et-Loire compte cinq circonscriptions. Au 25 juin 2024, 403.552 électeurs étaient inscrits dans ce département. 29 candidats se présentaient au 1er tour de ces législatives 2024, soit 14 de moins qu’en 2022. En détail, 22 hommes et 7 femmes se sont portés candidats titulaires.

► À LIRE AUSSI : Législatives 2024 en Bourgogne. Qui se désiste en Côte-d’Or, Saône-et-Loire, dans l’Yonne et la Nièvre ?

La candidate du RN Rachel Drevet arrive en tête du scrutin, avec 34,7% des suffrages exprimés. Le député sortant Benjamin Dirx (Ensemble) est en deuxième position avec 30,6%. Le candidat du NFP, Jean-Luc Delpeuch est quant à lui troisième avec 27,6%. Mais il n’y aura pas de triangulaire : Jean-Luc Delpeuch a annoncé qu’il retirait sa candidature pour le second tour.

La participation définitive s’élève à 69,33% dans cette circonscription, près de 20 points de plus qu’en 2022. Lors des précédentes élections, le candidat RN Aurélien Dutremble était arrivé troisième avec 19,1% des voix, derrière Benjamin Dirx (36,1%) et Patrick Monin (EELV) avec 27,6%.

Cette circonscription comprend les cantons de La Chapelle-de-Guinchay, Cluny, Mâcon et Tramayes. Elle a longtemps été un fief de droite, notamment avec les quatre mandats de Gérard Voisin (UDF puis UMP) entre 1993 et 2012. Passée sous les couleurs du Parti socialiste en 2012, cette circonscription bascule finalement du côté de La République en Marche en 2017 avec l’élection de Benjamin Dirx.

Le RN arrive là aussi en tête du scrutin avec 37,9% des voix pour son candidat Olivier Damien. La députée sortante LR Josiane Corneloup est deuxième, avec 33,6%. Le candidat NFP Sébastien Gautheron termine troisième avec 17,5% des voix, mais ne se qualifie pas pour le second tour.

La participation s’élève dans cette circonscription à 69,9%, là encore 20 points de plus qu’en 2022. Cette année-là, Josiane Corneloup avait fini en première position au premier tour avec 36,8% des voix. Olivier Damien était quant à lui à 18,8%.

Dans cette circonscription, on retrouve les secteurs de Charolles, Chauffailles, Digoin, Gueugnon et Paray-le-Monial. Elle est la plus grande du département, au sud-ouest de la Saône-et-Loire, avec 14 cantons et 146 communes. Par ailleurs, 92 % de ces communes comptent moins de 1 000 habitants. Une circonscription donc très rurale.

Très longtemps aux mains de la gauche, la deuxième circonscription de Saône-et-Loire est désormais ancrée à droite, avec sa députée LR Josiane Corneloup installée depuis 2017.

Le candidat Aurélien Dutremble est premier dans la troisième circonscription avec 42,7% des voix. Le député sortant Rémy Rebeyrotte est largement derrière, avec près de 18 points de retard (25,1%). Richard Béninger, candidat NFP, arrive quant à lui troisième avec 19,1% des voix. La triangulaire n’aura pas lieu : Richard Béninger a annoncé qu’il se désistait au second tour, conformément aux consignes nationales données au Nouveau Front Populaire.

En 2022, le député sortant Rémy Rebeyrotte avait obtenu 31,7% des voix. Sa concurrente, Sandrine Baroin (RN) en avait récolté 25,6%. L’abstention s’élevait alors à 49,97%, 20 points de plus que cette année (30,57%).

Cette circonscription comprend les secteurs d’Autun, Chagny, Le Creusot, Gergy ou encore Givry. Dans la troisième circonscription de Saône-et-Loire, 25 % de la population a plus de 65 ans selon des chiffres officiels de l’INSEE. Dans le secteur, l’âge moyen s’établit alors à 45,6 ans, contre 41,1 ans au niveau national.

Éric Michoux (LR/RN) domine finalement le scrutin avec 44,3% des suffrages exprimés. En deuxième position arrive Cécile Untermaïer (PS), avec 30%. Dans cette circonscription, pas de candidat de la majorité présidentielle : la troisième place échoit à Anthony Vadot (LR), 22,3% des voix.

En 2022, Cécile Untermaïer s’était qualifiée au second tour avec 34% des voix. Valérie Deloge, la candidate RN, avait atteint les 25,2%, suivie par la candidate LREM Elisabeth Roblot (20,4%). L’abstention s’élevait à 51,25%, 20 points de plus qu’en 2024.

Terre de gauche depuis des décennies, la quatrième circonscription regroupe l’est du département. On y retrouve certains secteurs de Chalon-sur-Saône, Tournus, Louhans, Gergy, Cuiseaux ou encore Ouroux-sur-Saône. En 2022, Cécile Untermaïer (PS) avait été réélue pour une troisième fois, avec 56,30% soit 13 points d’avance sur le RN et sa candidate, Valérie Deloge.

Le candidat RN est en tête dans cette circonscription également : Arnaud Sanvert obtient finalement 35,1% des voix. La candidate NFP Fatima Kouriche termine deuxième (23,3%) et le député sortant (Ensemble) Louis Margueritte troisième, avec 20,8% des voix. Le candidat LR et maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, est lui aussi qualifié (19,1%) pour le second tour, donnant lieu à la seule quadrangulaire du département.

Lundi en fin de matinée, Gilles Platret a confirmé qu’il maintenait sa candidature. Louis Margueritte va donner une conférence de presse dans l’après-midi.

En 2022, Louis Margueritte atteignait le second tour en recueillant 23,7% des voix. Le candidat LFI Eric Riboulet atteignait 23,6% et Gilles Platret 21%. L’abstention était elle de 53,35%, contre 32,62% en 2024.

La cinquième circonscription comprend les cantons de Buxy, Châlon-sur-Saône et Sennecey-le-Grand. En 2022, Louis Margueritte (LREM) avait été élu avec une maigre avance face à Eric Riboulet (Nupes – LFI), avec 52,66% des voix.

L’article original a été reconstitué du mieux possible. Pour émettre des remarques sur ce post concernant le sujet « Terres-de-Saone » veuillez utiliser les contacts affichés sur notre site. Le site cc-terresdesaone.fr est fait pour créer différents articles autour du thème Terres-de-Saone développées sur la toile. cc-terresdesaone.fr vous a reproduit cet article qui débat du sujet « Terres-de-Saone ». Il est prévu divers développements autour du sujet « Terres-de-Saone » dans peu de temps, on vous incite à visiter notre site plusieurs fois.